Opéra romantique et scène lyrique avant 1850

Alors que la musique purement instrumentale gagne en prestige, l’opéra restait au centre de la vie musicale. Ce divertissement était apprécié de l’élite mais aussi une source de musique populaire auprès d’un publique de toutes classes et toutes professions. Les compositeurs suivaient les tendances nationales tout en développant des formes nouvelles et en empruntant des idées au-delà des frontières. Le nationalisme politique et musical apporta de nouveaux thèmes à l’Opéra. Les compositeurs italiens dominaient la scène, mais des opéras d’un nouveau genre étaient cultivés en France et en Allemagne. Ces innovations eurent une influence durable. Les opéras Russes connurent un développement singulier après des siècles d’absorption et d’imitation des styles étrangers.